Incurable Voyageur – New Dawn

Un jour

Il y a trois ans, j'étais à Paris pendant quelques jours et je voulais dire à tous les blogueurs ce que j'avais vécu, que peut-être d'autres voyageurs incurables seraient servis par mon rapport sur les promenades parce que tout ce qu'ils m'ont dit et ce qu'ils voyageaient pour moi aidé. d'autres voyageurs à qui je suis très reconnaissant. C'est juste un moyen de gagner du temps, de marcher moins et d'en savoir plus. Pour les visites ou les guides, il est préférable d'en acheter un à la librairie.

Paris. Les Marais

Je suis arrivé le samedi 6 juillet et j'ai amené le soleil, car comme ils me l'ont dit, il ne faisait pas beau jusqu'à ce jour-là, même pas un peu froid, et à partir de ce moment-là les jours que nous avions étaient merveilleux et très chaud.

Nous avions loué un appartement dans le quartier des Marais, et quelques jours avant mon arrivée, j'ai reçu un e-mail me disant que je ne pouvais pas vivre dans la maison à cause des inconvénients, ou ils me rendraient mon argent ou un autre appartement dans le Rue de Rossiers donne pour les photos Les photos avaient l'air en bon état, l'emplacement était très bon, mais à notre arrivée, nous avons trouvé qu'elles étaient réparées à l'extérieur mais à l'intérieur, ce qui n'était pas très joli. Parce que cela passait une porte accessible par code et arrivait ensuite sur une terrasse intérieure où l'on donnait les portes d'autres maisons ou bureaux et celles du bâtiment lui-même. Vous imaginerez que nous n'avions pas beaucoup d'options à l'époque, alors nous l'avons prise tout de suite et avons attendu que le beau temps passe. Je ne sais pas si cela se produit fréquemment, mais ces problèmes peuvent survenir. Je me contente de le commenter pour en tenir compte.

L'emplacement était super pour moi, le centre des Marais avec tous ses petits bars, à quelques pas de l'As de Falafel et d'autres bars du même, car c'est le quartier juif, très vivant et pittoresque, on n'y a pas mangé parce que nous ne l'avons pas fait nous l'aimons mais c'était assez bon marché.

Centre Pompidour

Le premier jour après notre installation, nous avons décidé de sortir pour voir les prochains points car il était midi. Nous descendons la rue Rambuteau en direction du Centre Pompidour. Derrière le centre de la rue Saint Denis se trouve la fontaine des innocents et une place avec une autre fontaine aux figures en mouvement. De nombreux bars et restaurants autour sont très fréquentés. À droite, il y a l'église Saint-Denis, dans laquelle nous ne sommes pas entrés à l'époque, mais que nous sommes partis pour un autre jour.

Eglise Saint Eustaque

Nous avons conduit Rambuteau vers Les Halles, un très grand centre commercial en construction, un endroit que je n'ai pas trouvé très intéressant, et avons atteint l'église Saint Eustache, qui valait une promenade. L'orgue, qui figure dans le Da Vinci Code, est impressionnant avec ses colonnes imposantes et son architecture.

De là, nous sommes retournés sur le boulevard Sébastopol et avons roulé vers la Seine. Avant d'atteindre la rivière, la tour de Saint Jacques (Santiago) s'élève à gauche, marquant le départ des pèlerins vers le Chemin de Saint-Jacques. Agréable. Et sur la droite se trouve la Plaza de Chatelet. De l'autre côté du fleuve, nous atteignons le quai de l'Horloge, à gauche le marché aux fleurs et à droite le Palais de Justice, à droite le Pont Neuf (Nouveau Pont, le plus ancien depuis le premier à Paris)). De là, vous avez une vue magnifique sur la Seine, avec la Tour Eiffel en arrière-plan, sur le côté, vous pouvez voir le Louvre et à l'arrière est Notre Dame. Il y a une statue équestre et devant deux bâtiments nous prenons la rue du milieu où nous trouvons la place Dauphine, une très belle place où les paroissiens jouaient aux boules.

Vue depuis la Seine

Ensuite, nous sommes allés au Quai des Orfevres sur la gauche jusqu'au pont Saint-Michel, de l'autre côté de la rivière se trouve la fontaine Saint-Michel, mais sans la traverser nous avons continué et avons trouvé la cathédrale Notre-Dame.

Il faut dire qu'à ce moment-là il était trois heures de l'après-midi, le soleil était très fort et la file d'attente était considérable, mais nous l'avons fait quand même et c'était assez rapide pour entrer. Il faut dire qu'elle est spectaculaire, avec une construction plus proche des églises de Rome, contrairement aux autres de Paris, qui ont un style plus gothique. Vous vous mettez sur le côté et à l'extérieur, mais la file d'attente a duré deux heures, et même si cela en valait la peine, nous n'avions pas envie de le faire. Alors, suivez mes conseils, nous sommes allés à l'arrière de l'église où il y a un petit endroit où nous pouvions reposer nos jambes, qui étaient déjà très fatiguées à ce moment-là, étant donné que nous sommes partis le matin même L'avion était venu. Ils ont une belle vue sur l'arrière de l'église, ce qui est spectaculaire, ainsi que sur les côtés avec ses statues et ses gargouilles auxquels vous pensez toujours quand le bossu apparaîtra.

Cathédrale Notre Dame

Nous avons traversé le pont de l'autre côté de la Seine et avons marché quelques mètres jusqu'à la première rue à droite, la rue de la Huchette, une rue animée. Il me semblait que je marchais dans la rue Florida à Buenos Aires, pleine de restaurants, où ils sont.Menus très bon marché et il est toujours bon d'y manger ou de boire. Après cela, nous avons décidé de revenir car c'était très occupé à mon goût. Nous sommes allés boulevard Saint Michel, passé la fontaine et pris le quai pour retourner à Notre Dame. Nous avons traversé la Seine, passé l'Hôtel de Ville et conduit aux Marais, dans notre appartement, pour nous reposer et reprendre des forces pour le lendemain.

2 jours

Je continue mon histoire, donc le deuxième jour nous nous sommes dirigés vers Bastille et sommes arrivés sur la place.

Place de la Bastille

La place de la Bastille n'a rien de spectaculaire, sauf que sur la base de mon ignorance, je pensais que l'ancienne prison serait dans ce quartier, mais elle n'a été démolie qu'après la conquête de 1789 pendant la Révolution française et aujourd'hui un obélisque y est construit Endroit.

De là, nous sommes allés au canal Saint Martin, qui traverse une écluse vers la Seine. Cela a la particularité de maintenir le débit d'eau de telle manière que les bateaux privés s'amarrent et ne les utilisent que pour la navigation sur la Seine. C'est un endroit où les habitants se reposent, pique-niquent, etc.

De là, nous sommes allés à une foire, je ne me souviens plus du nom, & nbsp; Très coloré, où ils vendent tout ce que vous pouvez imaginer, de l'épicerie aux vêtements, où il y a des étals de légumes et de fruits exotiques qui étaient pleins de monde car c'était dimanche et les Parisiens faisaient les courses.

Place des Vogues

Nous y avons regardé pendant un certain temps, puis nous sommes allés en voiture jusqu'à la place des Vosgues, qui est très calme et entourée de beaux bâtiments. Les gens lisent sous les arbres les jours ensoleillés.

Maison ancienne rue de Rivoli

Lorsque vous descendez la rue de Rivoli, vous voyez une très vieille maison, qui doit être l'une des plus anciennes, avec des barres transversales en bois sur les murs, et vous remarquez que l'un de ses murs est incliné de 75 degrés.

Nous sommes donc arrivés à l'église Saint Gervais. Ce que je peux vous dire, c'est que j'aime voir l'architecture, les peintures et les sculptures dans les églises, les œuvres monumentales qui ont été faites à d'autres moments, mais la vérité, chaque fois que je suis en Europe, j'entre tout le monde que je peux. Vous me verrez en parler plus d'une fois. C'est aussi moins cher que l'entrée aux musées et aussi plus rapide. En entrant, vous trouverez une église qui n'est pas très ancienne mais qui est belle et qui ne cesse de regarder les vitraux.

Rue de Rivoli

Nous continuons le long de la rue de Rivoli, passons l'hôtel de ville, où se trouve la mairie de Paris, et continuons vers le Louvre. Nous entrons par l'une des entrées latérales et nous arrivons à la place centrale où se trouve la pyramide et à une file de personnes se promenant plusieurs fois. Cependant, c'était le premier dimanche du mois et tous les musées parisiens ont une entrée gratuite, nous en avons donc profité et sommes entrés.

Musée du Louvre & nbsp;

Nous n'avons pas eu le temps de passer beaucoup de temps au musée car je pense que beaucoup de voyages sont nécessaires car c'est enoooorme. C'est pourquoi nous nous concentrons sur les peintres italiens et le musée égyptien. Vous devez toujours laisser quelque chose pour un autre voyage. Je ne savais rien, mais si vous regardez l'entrée sous la pyramide, vous trouverez un grand escalier en colimaçon par lequel vous entrez dans le musée. Si vous regardez de près, il ne pend à aucun support ou pilier en l'air. C'est intéressant de le voir.

Une autre partie du musée que j'ai trouvée intéressante et que je pense être neuve est entrée dans le sous-sol et a regardé les bases préservées de l'ancien bâtiment. Il existe des reproductions montrant le château qui se trouvait au même endroit avant que Louis XIV n'ordonne la construction du palais du Louvre. Là, la partie occupée par le château précédent peut être clairement vue pour voir à quoi il ressemblait, et il ne reste qu'une partie de quelques piliers car les autres ont été jetés. Là, vous prenez conscience de la taille du palais.

Musée du Louvre

Eh bien, bien que nous aurions aimé rester un peu plus dans le palais, c'était encore beaucoup de ce que nous avions à voir de la ville, alors nous sommes allés, nous sommes passés sous l'un des arcs de triomphe qui se trouve dans la ville, que me semblait plus belle que les autres et nous sommes entrés dans le jardin des Tuileries.

Musée du Louvre. Sous la pyramide

C'est un peu difficile de se promener sous la chaleur, mais c'est très agréable. Nous traversons le parc jusqu'à la place de la Concorde. Au milieu se trouve l'obélisque de Louxor, qui a été amené d'Egypte dans l'une des campagnes de Napoléon, l'autre était à Louxor.

Arc de Triomphe à Las Tuileries & nbsp;

Je n'aimais pas du tout le parc d'attractions avec sa grande roue à côté du jardin des Tuileries, mais il y en a pour tous les goûts. Ensuite, nous prenons la rue Royale, il y a les célèbres Maxim's, nous traversons la rue Saint Honoré, c'est la rue des grandes marques et nous continuons jusqu'à la Place de la Madelaine. Il y a l'église Madelaine, qui est impressionnante de l'extérieur, mais nous ne sommes pas entrés.

Ensuite, nous prenons le boulevard et traversons une rue secondaire qui se termine sur la place Vendôme. Deux choses à souligner: il y a l'hôtel Ritz, mais comme il est en construction, rien n'a été observé, et l'autre c'est qu'il y a les joailliers les plus célèbres de Paris, mais comme c'était dimanche et qu'il y avait des actes Vandalisme, le week-end, ils retirent les bijoux des fenêtres pour que nous ne voyions que des fenêtres vides. De même, la vue qui entoure la place est magnifique, avec des bâtiments importants et des voitures de luxe dont les personnages importants peuvent descendre.

Opéra de Paris

De là, nous avons longé la rue de la Paix jusqu'à la Plaza de la Opera. D'un côté, le Café de la Paix d'origine, les Argentins savent de quoi je parle, et en face du bâtiment de l'opéra qui était fermé. Nous avons donc dû entrer ce que nous devrions voir à notre retour.

Il était tard, nous sommes allés dans le métro, nous sommes passés devant le Teatro Olimpia, célèbre pour chanter les meilleurs chanteurs du monde, mais ça ne dit pas grand-chose à l'extérieur, c'est une petite entrée.

Nous sommes rentrés fatigués de l'appartement, nous nous sommes assis dans le fauteuil et avons levé les pieds pour laisser sortir l'air, car il ne s'agissait pas de rester mais de manger quelque chose et enfin de pique-niquer dans l'un des bars où nous étions aux Marais, c'était dimanche et la nuit était divine, alors nous sommes allés au Café Fair rue de Roi de Sicile, il y avait plein de monde et puis nous sommes allés dormir le lendemain.

3e jour

Nous nous sommes levés relativement tôt car je savais qu'il y avait une longue journée à venir. & Nbsp;

Galeries Lafayette

Nous avons d'abord pris le métro pour l'opéra. Nous ne sommes pas entrés ce jour-là non plus parce que ma femme voulait entrer aux Galeries Lafayette, et bien, il y aura une autre opportunité. Cependant, nous sommes allés dans les galeries juste derrière l'opéra. Il faut dire qu'il y a quatre bâtiments, donc nous sommes allés au bâtiment principal, celui avec le dôme. Juste pour le voir, vous devez dire que c'est spectaculaire, je ne me souviens pas, mais je pense que c'est six étages de style Art déco, je pense que ça s'appelle.

Galeries Lafayette

Les portefeuilles et accessoires des principales marques se trouvent sur l'un des étages, et il est à noter que ces poches étroites, voir & nbsp; Files d'attente chinoises et japonaises à Louis Vuitton ou Prada, où rien ne tombe en dessous de 10 000 euros. Si vous regardez bien, vous verrez qu'il y a un employé français et oriental dans toutes les boutiques de la galerie. C'était la révolution chinoise !!!

Champs Elysée et Arc de Triomphe

De là, nous sommes revenus sur la place de l'Opéra et avons pris la ligne de bus 22 jusqu'à l'Arc de Triomphe. C'était un peu compliqué ici car il était difficile de trouver l'arrêt de bus car personne ne savait comment nous signaler. Et puis le voyage a pris plus de temps à cause de la circulation, même si l'avantage est que vous pouvez voir les rues de Paris. Puis nous avons déménagé dans le métro car il communique avec tout et est plus rapide, du moins pour nous c'était plus confortable.

La Seine et la Tour Eiffel en arrière-plan

Nous sommes arrivés à l'Arc de Triomphe et c'est excitant de le voir comme la Tour Eiffel parce que nous sommes si loin du cône sud et puisque nous avons vu la photo tant de fois et l'imaginions telle qu'elle serait, nous avons juste là maintenant. Ces & nbsp; Une fois pour les Européens, le sentiment n'est pas le même, car même s'ils l'aiment, c'est toujours comme s'ils l'avaient juste là et ça leur appartient un peu. Je ne sais pas si tu comprends C'est ce que nous ressentons.

Le Trocadéro et la Tour Eiffel

De là, vous pouvez voir l'avenue des Champs Elysées, qui est très longue, animée et bordée d'arbres. Vous pouvez marcher jusqu'aux Tuileries. Nous voulions aller à la Tour Eiffel, alors nous avons pris l'avenue Klieber et avons marché jusqu'à ce que nous atteignions le Trocadéro. Une vue spectaculaire sur tout Paris, la tour et le Champ de Mars avec l'école de guerre en arrière-plan.

Le panthéon

Nous sommes descendus jusqu'à la tour, ça a l'air monumental d'en bas, l'ascension est différente, les files d'attente infernales, il a fallu attendre environ deux heures, donc il a fallu marcher avec le temps et nous avions quatre jours et beaucoup de choses à voir, alors nous sommes allés continuer à travers le Champ de Mars sur la gauche nous prenons l'avenue de Tourville en direction des Invalides.

La tombe de Napoléon

Le panthéon est en face là-bas et on est si petit ici. Entrez et regardez la tombe de Napoléon, si littéralement que quiconque vient s'incliner devant l'empereur. Majestueux. Si vous sortez, vous pouvez visiter le Musée des armes à feu. Seule la visite des différentes salles peut prendre quelques heures.

Les Invalides

La meilleure chose à voir un tel bâtiment a suffisamment attiré mon attention pour me poser des questions sur le secteur de l'information et découvrir qu'il fonctionnait à cet endroit dans les temps anciens, ce à quoi la femme qui s'est exprimée en espagnol a répondu avec un sourire: «Cela a fonctionné ? Ça marche? "C'est toujours un hôpital militaire de 4 500 lits, et maintenant il fait partie d'un musée et par contre, quand on entre par le Panthéon, c'est l'hôpital. Quelle leçon pour un mec comme moi!

Lorsque nous sommes partis de l'autre côté où nous sommes entrés, nous avons vu le pont Alexandre III au loin, magnifique avec ses statues, la vision qui est des deux côtés. De là, nous prenons le métro pour changer de paysage et roulons vers Montmartre.

sacré Coeur

Nous sommes descendus à Anvers et avons pris le funiculaire jusqu'à l'église du Sacré-Cœur. Vous êtes là-haut avec le temple derrière et Paris en bas, c'est barbare. Juste au bord de l'escalier, un groupe brésilien jouait de la musique et un garçon jonglait avec une balle. Rien de spectaculaire pour le moment, mais quand je suis monté les escaliers et que je me suis retourné, j'ai vu ce garçon grimper à l'une des lanternes, en équilibre et en gardant toujours la balle. tourner son doigt, spectaculaire. & Nbsp;De tout ce que j'ai pu découvrir & nbsp;Plus tard, en conversation avec d'autres voyageurs, ce garçon est célèbre sur la place car vous pouvez voir qu'il est là depuis longtemps.

Montmatre

Après avoir visité l'église et ici, je dois dire qu'il ne semble pas juste de voir le commerce des médailles et des souvenirs, nous sommes allés à la Plaza de Tertre, la place des peintres.

J'ai été déçu car les seuls peintres étaient les portraitistes et j'allais trouver d'autres types de peintres, il y avait même des studios autour de la place et ils étaient fermés. Pourtant, il est entouré de bars, alors nous en avons choisi un et nous sommes assis pour prendre un verre et regarder le monde des gens autour.

Montmatre

Ensuite, nous nous sommes tournés vers Montmartre, nous avons pu voir une boutique comme un musée dédié à Dalí, voir des reproductions de toutes tailles de ses peintures qui sont magnifiques et très abordables, ainsi que des articles et des souvenirs, des livres, etc.

Montmatre. La Maison Rose
Montmatre

Nous avons parcouru les petites rues qui montent et descendent, c'est l'un des plus beaux quartiers de Paris, nous avons vu la Maison Rosé, mais je n'ai pas pu trouver les célèbres vignobles avant d'avoir atteint le côté de l'église et un escalier boisé vers le boulevard de descendit Rochechouart pour rentrer chez lui, car il faisait déjà nuit.

Nous devons & nbsp; Dans notre département et après un peu de repos, un bon camembert nous attendait ainsi que d'autres fromages que nous avons achetés au supermarché avec un tas de petites tomates et un bon vin que j'avais gardé pour l'occasion, alors nous avons essayé tout cela et comme il n'était pas trop tard pour se coucher, nous avons attrapé la rue Ville du Temple et sommes allés à la foire du café, avons eu une cloche à l'orange et regardé ce monde, ah! Les Marais.

4ème jour

Parfois, les choses sont planifiées à l'avance et vous pouvez les réaliser ainsi que d'autres, même si vous les planifiez, il y a toujours quelque chose que vous n'avez pas. Jusqu'ici et je dois dire que nous étions à la fin du voyage et pratiquement tout s'était déroulé comme prévu, mais ce jour-là a présenté quelque chose qui n'était pas prévu et qui a été décidé à la dernière minute. Allez au château de Versailles.

Rue de la Huchette

En fait, nous voulions y aller lundi, mais c'était fermé, ce qu'on ne nous a pas dit. c'est que le palais est fermé ce jour-là, mais vous pouvez entrer dans les jardins, je le dis au cas où quelqu'un se reproduirait et qu'il y a un chemin à parcourir avec moins de monde.& nbsp;

La question, nous avons pris le train et y sommes allés. De là, le train est une excuse pour Versailles, ceux qui sont partis sauront de quoi je parle et ceux qui veulent y aller verront pourquoi je le dis. Quand nous sommes arrivés, nous sommes allés au palais et je peux vous dire que vous êtes à deux pâtés de maisons de l'avenue, vous pouviez voir une fourmilière de gens, il y avait deux énormes files d'attente, l'une pour entrer dans le palais et l'autre, pour entrer dans les jardins, le midi et à plus de 30 degrés. Nous nous sommes approchés pour demander une visite guidée, pour laquelle nous n'avons pas eu à faire la queue malgré son prix élevé de 32 euros par personne. Il était après 15 heures de l'après-midi, donc nous avons perdu tout l'après-midi. Nous avons pris quelques photos du palais à l'extérieur et sommes retournés à Paris. Vous devez toujours laisser quelque chose derrière pour revenir.

Paris. Rue de la Huchette

Nous étions déjà partis en train le matin, donc nous sommes arrivés à Saint Michel-Notre Dame, avons mangé un sandwich Sarma rue de la Huchette et avons continué à travers Paris.

La sorbone

Nous prenons le boulevard Saint Michel jusqu'à la rue des Ecoles et entrons dans La Sorbone, tout le quartier étudiant, le panthéon des célèbres français. Là, vous pouvez voir les tombes de Voltaire, Rousseau, le couple Curie, Jean Jaurès et bien d'autres. Vous êtes entouré de tous les gens qui lisent les livres et sont là, même s'ils sont morts et que leurs œuvres survivent, ils ont existé une fois, ils étaient réels et maintenant, tant d'années plus tard, je les vois. C'était un sentiment très choquant.

Église Sainte-Geneviève

Derrière le panthéon se trouve le Saint Ettiene du Mont ou Sainte Geneviève, patronne de Paris, tout simplement magnifique, et je pense que le plus ancien.

La sorbone. Le panthéon.

Après cela, nous avons pris la rue Soufflot et nous sommes allés dans les jardins du Luxembourg, ils sont très grands, mais nous avons pu voir le bâtiment du Sénat et la grande fontaine, où les garçons aiment mettre en marche les bateaux jouets pendant que les adultes les regardent se reposer ou simplement lire un livre sous les arbres.

Jardins du Luxembourg. sénat

Nous sommes allés et avons eu la possibilité de prendre le boulevard Saint Germain ou de retourner à l'appartement car il se faisait tard et nous avions rendez-vous le soir. Nous nous sommes donc dirigés vers le métro, la station Odéon et sommes revenus.

Ce jour était mon anniversaire et nous nous étions arrangés pour rencontrer un ami qui vit à Paris pour le dîner et nous ne l'avions pas vu depuis près de 30 ans. Au fait, c'était l'occasion de fêter son anniversaire.

Nous devions nous retrouver le 5, place de la Contrescarpe. Quartier, nous y allâmes donc, traversâmes l'île Saint-Louis et continuâmes rue du Cardinal Lemoine, une vingtaine de minutes à pied, jusqu'à atteindre la place. Chiquita, entourée de cafés et restaurants, avec une ambiance très animée, très parisienne. Très similaire à Trastevere à Rome, avec des rues avec des restaurants et des tables sur le trottoir, nous avons donc dîné dans l'un d'entre eux et avons beaucoup parlé de l'atmosphère parisienne.

Ensuite, nous sommes descendus rue Mouffetard jusqu'à la place et nous nous sommes arrêtés pour prendre une glace. D'un côté, Amorino, c'est une chaîne bien connue de glaciers à Paris et sur le trottoir devant nous, il y a un petit glacier, rien de spécial, mais pour ceux qui le manquent, le propriétaire est argentin, et parmi ses saveurs, c'est que Dulce de Leche, très bon, à notre goût.

Eh bien, nous sommes revenus et nous sommes allés dormir, le lendemain était le dernier jour et nous avions quelque chose à voir avant de partir, et comme je l'ai dit au début de la chronique, je laisserai d'autres appréciations.

5ème jour

Eh bien, nous avons eu notre dernier jour à Paris et les dernières vacances car nous revenions déjà à Buenos Aires, mais depuis que notre avion est parti la nuit, nous avons dû rapidement faire nos valises et faire une promenade pour profiter des dernières heures.

Saint Germain. Cafe de Flore

Nous sommes donc allés sur le boulevard Saint Michel, tourné à droite sur le boulevard Saint Germain et avons parcouru cette avenue jusqu'à ce que nous atteignions l'église Saint Germain. Cela ne m'affectait pas autant à l'intérieur que les autres, et j'étais alors presque un expert des églises. Ma femme ne voulait plus entrer, mais il y en avait une autre, comme je le dirai plus tard.

Devant se trouve le Daux Magots Café et sur l'autre bloc est le Flore Café, qui est célèbre pour apparaître dans tant de films, mais tellement de fois j'ai imaginé assis là que je l'ai vu très petit et nous n'en avions même pas envie prendre un café. Toute la zone est très similaire à notre Recoleta, et le café de Flore ou Daux Magots m'a rappelé la manivelle, rien de plus n'est plus gros que cela.

Tribunal

Puis nous sommes rentrés en métro car le trajet est long et nous sommes descendus à Saint Michel. Nous avons mangé quelque chose dans les nombreux restaurants de la région. Pour dix à quinze euros, vous pouvez manger un menu complet avec entrée, plat et dessert, ainsi que de l'eau potable Le coil (prononcé caraf do), qui est non seulement gratuit, mais aussi super contrôlé, car il est constamment analysé dans tout Paris. Nous sommes ensuite allés au Palais de Justice et sommes entrés dans la chapelle du palais, ce que je n'aime toujours pas. Pour obtenir l'ordre d'entrer dans une église et dire au revoir à cette belle ville et rêver de revenir un jour, nous avons traversé la Seine et descendit lentement la rue Saint Martin. Derrière le Centre Pompidour, nous sommes entrés dans une ancienne église de Saint Merry et aussi pour profiter de certaines offres vestimentaires qui existaient, et nous sommes retournés chercher les valises qu'il était temps de quitter.

Paris. Seine et vue sur le Palais de Justice

Comme je l'ai déjà dit, que puis-je dire sur cette ville? Parlons de Paris et de ses habitants. & Nbsp;Paris est beau, ce n'est pas si vieux, mais ses immeubles sont beaux. Pour les Argentins, c'est comme voir la zone nord de Buenos Aires, mais il y a des endroits dans la ville qui sont très similaires. Une ville soignée et propre avec des gens instruits et élégants. Chaque fois que vous passez devant quelqu'un sans le toucher à proximité, vous entendez un "pardon" permanent.

J'ai eu une surprise très positive, malgré ce que tout le monde dit, les Français sont sympathiques, sans parler des gens ordinaires qui, si vous le demandez, essaient de vous aider et de vous faire comprendre, cela nous est arrivé plusieurs fois nous avons demandé une rue. Adresse, etc., mais aussi avec les serveurs qui, si vous ne parlez pas français, répondent immédiatement en anglais, y compris en espagnol. Pas tous, bien sûr, mais je les comprends, des pauvres qui répondent chaque année à 70 millions de touristes qui demandent la même chose.

Les Marais. Rue de Rosses

Par exemple, je raconte ce qui est arrivé au taxi à mon retour. La veille de notre départ, nous sommes allés à pied et un taxi s'est arrêté devant nous pour déposer les passagers. Nous avons donc demandé au chauffeur s'il était possible de venir nous chercher à 17h00 le lendemain car nous devions être à l'aéroport à 18h00. Et quand le voyage est sorti, il nous a dit environ 40 euros. Le lendemain, nous avons attendu et il n'est pas venu, alors nous l'avons appelé au téléphone et il nous a dit qu'il était un peu en retard, le problème est arrivé à 17h30. L'homme s'est rendu à l'aéroport très rapidement après s'être excusé et est arrivé exactement à 18 h 00. Et il nous a facturé 26 euros, ce qui était sur l'horloge quand il aurait pu calculer le prix convenu. En général, les taxis sont surpassés dans de nombreux endroits, pas seulement à Buenos Aires.

Les Marais. Rue de Rosses

Le mode de vie des Français et surtout des Parisiens. Par un après-midi ensoleillé, ils l'utilisent pour lire sur une place ou pique-niquer au bord de la rivière, le tout au milieu d'un calme incroyable sans déranger personne. Surtout, le respect des autres. Les appartements s'ouvrent généralement sur une terrasse extérieure commune que vous devez traverser. Là, ils parlent à voix basse pour ne pas déranger les voisins.

Personne n'est victime de discrimination, pas en raison de sa couleur de peau, de sa nationalité ou autre, c'est légalement punissable et c'est parce qu'il a des problèmes d'immigration, des gens qui dorment dans la rue et font parfois des flambées, notamment dans les lieux touristiques.

Les gens utilisent beaucoup de vélos ou de motos publics avec un abonnement mensuel. Il y a aussi des voitures électriques qui sont utilisées pour se déplacer. Ils font très attention à ce qu'ils mangent, ils sont généralement minces et ils marchent généralement dans des robes et des chemisiers très amples, les jeans sont presque jetés. Bien sûr, il y a tout ce que vous pouvez imaginer dans les restaurants et boulangeries. C'est un repas pour les yeux et l'estomac. Vous devez donc prendre soin de vous si vous ne voulez pas revenir avec quelques kilos en trop.

Comme je le dis toujours à Paris, comme dans toutes les villes européennes que je connais, on se promène et on voit le ciel, les rues sont larges et les immeubles ici ne peuvent pas faire plus de six étages en dehors de la tour Montparnasse, mais c'est loin.

Paris. Notre Dame. Ilhe de la Cite

J'ai beaucoup plus à voir et à découvrir des endroits cachés, mais vous pouvez toujours revenir. La tournée Incurable Traveler a duré quatre jours et un peu plus longtemps, c'était la première fois, et je voulais montrer les endroits que les voyageurs ont le plus visités.

J'espère que cela vous a plu et qu'il servira ceux qui veulent visiter Paris. Si oui, j'espère que vous laisserez vos commentaires ci-dessous et je serai disponible si vous avez des questions.

Pour toujours

Le voyageur incurable